Recherche

Jeudi 21 septembre

Entreprise

  

Depuis 2012, l'Etat confie à la MEEF la gestion de conventions de revitalisation.

 

Cette obligation de revitalisation pour les entreprises est encadrée par l'article L1233-84 du code du travail « Lorsqu’elles procèdent à un licenciement collectif affectant, par son ampleur, l’équilibre du ou des bassins d’emploi dans lesquels elles sont implantées, les entreprises mentionnées à l’article L 1233-71 (entreprises d’au moins 1000 salariés) sont tenues de contribuer à la création d’activités et au développement des emplois et d’atténuer les effets du licenciement envisagé sur les autres entreprises dans le ou les bassins d’emploi »

 


Convention de revitalisation Kuehne et Nagel

Fermeture du site Kuehne et Nagel de Toul en décembre 2010
Activité : Logistique
Emploi : 20 emplois effectivement supprimés sur site

Objectifs : Contribuer à la création d’activités et au développement économique du bassin
Création de 20 emplois durables

Périmètre : Terres de Lorraine

Durée : 2 ans – du 07/06/2012 au 06/06/2014

Budget : 100 000 euros

La convention de revitalisation Kuehne et Nagel prévoit 2 catégories d’actions éligibles :
« Actions permettant le soutien d’activités existantes ou en cours de création »

  • à Soutien financier aux TPE innovantes et qui recrutent
  • à Budget affecté = 50 000 euros

« Actions d’accompagnement et de formation de demandeurs d’emploi en difficulté au profit des entreprises du bassin »

  • à Action Driv'Emploi (CCI 54)
  • à Budget affecté = 50 000 euros

 La convention de revitalisation Kuehne et Nagel gérée par la MEEF a permis de soutenir 12 entreprises  et de conventionner 39 créations d'emploi avec les entreprises locales pour un objectif de 20.

 

 

 

Convention de revitalisation Michelin

Fermeture du site Kléber de Toul en décembre 2008
Activité : Production de pneumatique
Emploi : 826 emplois effectivement supprimés sur site

Objectif : Création de 826 emplois durables

Périmètre : Arrondissement de Toul + 3 cantons meusiens (Commercy, Void et Vaucouleurs)

Durée : 3 ans – du 18/04/2008 au 18/04/2011 prolongée de 3 ans jusqu’au 18/04/2014

Budget : 4 364 650 euros

En février 2013, après 5 ans de revitalisation, il est décidé que le solde de la convention (720 K€) sera confié à la Maison de l’Entreprise, de l’Emploi et de la Formation Terres de Lorraine qui en assurera la gestion.

La MEEF assure donc pendant 1 an la gestion de ce fonds dédié à la création d’emploi sur le territoire. Au 11 avril 2014, date de la clôture de la convention de revitalisation Michelin Kléber Toul, 35 employeurs auront été soutenus et 168 créations d’emploi sont conventionnées avec les entreprises locales pour un objectif de 150.

 

 

 

 

 

 

 

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


logo etat

photo kleber

DRIV’EMPLOI

Ce dispositif, porté par la CCI 54, vise à exploiter le marché caché de l'emploi afin de repérer les besoins de recrutement non pourvus des entreprises locales du Territoire « Terres de Lorraine » et identifier, accompagner des candidats afin de les proposer aux entreprises.

Résultats 07/2012 – 09/2013 :

  •  25 recrutements pérennisés à 6 mois (CDI ou CDD de + de 6 mois) réalisés par des entreprises de Terres de Lorraine
  • 25 parcours d'accompagnement DrivEmploi concernant prioritairement des demandeurs d'emploi du pays Terres de Lorraine

 

 

CHIFFRES CLES :

Convention Michelin gérée par la MEEF

Objectif MEEF : Création de 150 emplois durables

Périmètre : Arrondissement de Toul + 3 cantons meusiens
(Commercy, Void et Vaucouleurs)

Durée : 1 ans – du 04/02/2013 au 18/04/2014

Budget du solde confié à la MEEF :
720 000 euros

Nombre d’entreprises soutenues par la MEEF : 35

Nombre d’emplois créés : 168 (pour un objectif de 150)

 

Website Security Test