Recherche

Jeudi 21 septembre

Emploi > Les contrats de travail

Le SMIC

Le salaire minimum de croissance (SMIC) est le salaire horaire en dessous duquel il est interdit de rémunérer un salarié et ce, quelle que soit la forme de sa rémunération (au temps, au rendement, à la tâche, à la pièce, à la commission ou au pourboire). Le SMIC assure aux salariés dont les salaires sont les plus faibles la garantie de leur pouvoir d’achat et une participation au développement économique de la Nation.


A qui s’applique le SMIC ?

Tout salarié du secteur privé, âgé d’au moins 18 ans, doit percevoir un salaire au moins égal au SMIC . Les salariés du secteur public employés dans des conditions de droit privé bénéficient également de ce minimum.

Un taux réduit du SMIC peut être pratiqué :

  • pour les apprentis et les jeunes salariés en contrat de professionnalisation, en fonction de leur âge et de la durée du contrat ;
  • les jeunes salariés âgés de moins de 18 ans qui ont moins de 6 mois de pratique professionnelle dans la branche d’activité. Un abattement de 10 % peut ainsi être pratiqué lorsque le jeune salarié est âgé de 17 à 18 ans et de 20 % lorsque le jeune salarié est âgé de moins de 17 ans.

Sont exclus du bénéfice du SMIC les salariés dont l’horaire de travail n’est pas contrôlable (certains VRP).

Smic au 1er janvier 2010
(sources ministère de l'emploi)
8,86 €         -> Smic horaire brut
1 343,80   -> Smic mensuel brut (base 35h)
1 055,42 €  -> Smic mensuel net
184,10 €     -> Cotisations sociales au 1er janvier 2010 (13,7% du smic brut)
104,28 €     -> CSG + CRDS au 1er janvier 2010 (8% de 97% du smic brut)


Website Security Test