Recherche

Jeudi 21 septembre

Emploi > Les contrats de travail > Les contrats en alternance

Le contrat de professionnalisation vise a favoriser l’insertion ou la réinsertion professionnelle des jeunes de 16 à 25 ans révolus et des demandeurs d’emploi de 26 ans et plus. Il permet de compléter une formation initiale ou une expérience professionnelle par une qualification sanctionnée par un diplôme ou un titre, ou reconnue par une branche professionnelle. A cette fin, ce contrat associe des périodes d’enseignement général, technologique et professionnel à l’exercice d’activités en entreprise en rapport avec la qualification visée.


Qui est concerné ?

Le contrat de professionnalisation s’adresse à deux types de publics :
- les jeunes âgés de 16 à 25 ans révolus désirant compléter leur formation initiale quel qu’en soit le niveau ;
- les demandeurs d’emploi âgés de 26 ans et plus.
Tout employeur assujetti au financement de la formation professionnelle continue peut conclure des contrats de professionnalisation, à l’exception de l’État, des collectivités territoriales et de leurs établissements publics administratifs.


Comment ça marche ?

Le contrat de professionnalisation est un contrat de travail à durée déterminée ou indéterminée. Il implique une action de professionnalisation d’une durée comprise entre 6 mois et 12 mois.

Il permet une personnalisation des parcours de formation, en fonction du niveau et des acquis professionnels du bénéficiaire.

Les actions d’évaluation, d’accompagnement et les enseignements généraux, professionnels et technologiques se déroulent pendant les heures de travail. La durée de ces actions et enseignements est comprise entre 15 % et 25 % de la durée totale du contrat (sans pouvoir être inférieure à 150 heures).

Le titulaire du contrat de professionnalisation est un salarié à part entière. Il bénéficie de l’ensemble des dispositions applicables aux autres salariés de l’entreprise dans la mesure où elles ne sont pas incompatibles avec les exigences de sa formation.

Pendant la durée du contrat, il peut être accompagné par un tuteur désigné par l’employeur. Chargé de l’accueillir et de le guider pendant toute la durée du contrat, le tuteur organise son activité afin de l’aider à acquérir des savoir-faire professionnels.

Ce dispositif vise l’accès à une qualification professionnelle :
- soit inscrite dans le répertoire national des certifications professionnelles (RNCP) ;
- soit reconnue dans les classifications d’une convention collective nationale de branche ;
soit figurant sur une liste établie par la Commission paritaire nationale de l’emploi (CPNE) d’une branche professionnelle.

 

 





Pour plus d’infos
www.cohesionsociale.gouv.fr
www.travail.gouv.fr
www.orientation-formation.fr 

A qui s'adresser ?
- Mission locale
- Pôle Emploi
- Direction départementale du travail, de l’emploi et de la formation professionnelle (DDTEFP)
- OPCA de la branche concernée
- Établissements publics ou privés de formation

Info emploi
0 821 347 347 
0 821 347 347 (0,12 €/mn)

Website Security Test